Quelle est la différence entre la logistique et la Supply Chain ?

13 Sep 2022 MyTower Blog

Dans le secteur du commerce et du transport de marchandises, qu’il soit national ou international, la logistique et la Supply Chain sont deux termes qui sont régulièrement utilisés. Cela est notamment dû à l’essor du e-commerce. Pour autant, ce ne sont pas des synonymes. L’un et l’autre ont des particularités et servent des objectifs précis mais distincts.

Qu’est-ce que la Supply Chain ?

La Supply Chain, ou chaîne d’approvisionnement en français, détermine l’ensemble des étapes entre la commande d’un client et sa livraison. Elle n’est donc pas seulement liée au transport, mais aussi à l’approvisionnement chez les fournisseurs, à la production et à la distribution.

On peut ainsi dire que la Supply Chain est l’organisation générale qui régit aussi bien le choix d’un fournisseur que celui des matières premières, jusqu’au stockage et au suivi du paiement. En cela, la Supply Chain entraîne l’intervention de nombreux métiers et acteurs :

  • Les fournisseurs
  • Les sous-traitants
  • Les transporteurs
  • Les détaillants
  • Etc.

Il faut donc voir la Supply Chain comme le maillage de la production et de la distribution, qui a pour but d’obtenir sur chaque étape un avantage concurrentiel pour baisser les coûts.

 

Pour schématiser, la Supply Chain est la gestion de l’ensemble des étapes depuis le fournisseur des matières premières jusqu’à la livraison et au paiement du client final. 

 

A savoir : il arrive que l’on confonde aussi chaîne d’approvisionnement / la Supply Chain, avec la chaîne de valeur. Ce sont là aussi deux concepts bien distincts. La chaîne de valeur exprime le fait que plus un produit avance dans la Supply Chain, plus il prend de la valeur.

 

Quels sont les outils de la Supply Chain ?

En raison de la complexité de son organisation, la Supply Chain a été un des premiers secteurs à se digitaliser pour améliorer sa productivité et sa cadence. L’optimisation de ses processus ne peut en effet être clairement déterminée que par l’intervention d’outils de Supply Chain management (SCM). Ceux-ci permettent de gérer les acteurs entre eux, les besoins en matières premières, les stocks, le transport et ainsi d’encadrer les coûts.

 

Qu’est-ce que la logistique ?

La logistique consiste à gérer la gestion des stocks et les flux jusqu’au transport vers le client final.

Son but est justement de satisfaire au maximum ses clients en optimisant ses processus, pour livrer mieux et plus rapidement. Elle concerne donc moins d’acteurs que l’ensemble de la Supply Chain.

Autrement dit, la logistique ne concerne pas les étapes précédentes de matières premières, de fournisseurs et de production. En revanche, d’autres segments entrent dans son champ de compétences en plus du stockage et de la livraison, à commencer par les retours.  

Voilà ce qui distingue véritablement la logistique de la Supply Chain : la logistique est une partie de la Supply Chain. Pour cette raison, par erreur ou raccourci, l’un est parfois employé à la place de l’autre. Fondamentalement, il s’agit bien sûr du même domaine, mais la logistique n’en est qu’une petite partie, aussi complexe soit-elle.

 

Quels sont les outils de la Supply Chain et de la logistique ?

La Supply Chain et la logistique s’appuient cependant sur une évolution commune à travers des outils d’automatisation et d’amélioration continue, tels que :

  • Le TMS (Transport Management System) qui est un outil de gestion de transport. Il peut être dédié aux chargeurs ou aux transporteurs. MyTower est par exemple un TMS et GTM (Global Trade Management) qui digitalise l’ensemble des processus transport et couvre aussi bien l’amont que l’aval de la Supply Chain.

 

  • Le WMS pour Warehouse Management System, est directement lié à la logistique puisqu’il permet de gérer efficacement les opérations (connaissance du stock, traçabilité, entrée et sortie, etc.) dans les entrepôts de stockage.

 

  • L’OMS pour Order Management System est un outil plus récent qui orchestre les ordres de commandes offrant aux entreprises un système omnicanal que ce soit en ligne ou en magasin puisque. En clair, il attribue en temps réel les ordres de commandes pour trouver le produit demandé peu importe où il se trouve. Ce qui a pour but d’améliorer la Supply Chain et d’augmenter l’offre en magasin grâce à une vision globale du stock.

La Supply Chain et la logistique sont par conséquent des segments différents du commerce. Mais entièrement liés l’un à l’autre, ils s’appuient sur des outils évolutifs qui leur permettent d’améliorer leur performance.

 


Articles similaires